Ostéopathie chez la femme enceinte

Un accompagnement physiologique pour votre corps mis à l'épreuve

 

 

L’ostéopathie pour la femme enceinte est peu connue et peu conseillée lors de la prise en charge « classique ». L’ostéopathie reste une aide précieuse pour les maux de la grossesse. Elle permet notamment de : 

  • redonner de la mobilité au petit bassin : sensation de blocage, de raideur
  • libérer les tensions viscérales : les organes sont refoulés pour laisser la place à l’utérus gravide  
  • favoriser la circulation liquidienne : traiter les oedèmes, jambes lourdes, hémorroïdes 
  • donner de la mobilité à la colonne vertébrale : qui va subir de fortes contraintes et modifications de courbures liés au changement du centre de gravité => lombalgie, dorsalgie, cervicale, nostalgie, sciatique, crurale, méralgie, pubalgie, coxalgie, sacralgie, coccygodynie. 
  • assouplir les diaphragmes : travailler la mobilité de ce zones clés en vue de faciliter de passage des liquides, améliorer et restaurer une respiration plus ample et confortable (sensation de souffle court, essoufflement, gêne dans la poitrine, fatigue en montant 3 marches…) 
  • travail crânien pour ses rapports nerveux (nerf vague notamment) 
  • libérer les adhérences et blocages qui sont un frein à la circulation liquidienne
  • préparer le périnée à l’accouchement : périnée élastique à l’approche du terme = moins de séquelles sur le périnée (type déchirure ou épisiotomie). Le périnée se prépare!
  • soulager les douleurs articulaires et ligamentaires : les hormones permettent au corps de gagner en élasticité articulaire, un assouplissement primordial pour l’ouverture du bassin et pour le passage de bébé dans les différents détroits. 

 

 

Posez moi vos questions